Bourg-Saint-Andéol - Ardèche

Bourg-Saint-Andéol - Ardèche > Vie locale > Sortir à Bourg St Andéol > Chants polyphoniques traditionnels corses

Chants polyphoniques traditionnels corses

Chants polyphoniques traditionnels corses

"Maloni Fipagi" en concert en l’église Saint-Andéol. Organisation : Centre Culturel Bourguésan

Séduits par la beauté des chants corses, Marc, Laurent, Nicolas, Philippe, Patrice et Gilles, 6 amis drômois, partagent la même passion, le chant « A Capella », polyphonique, des paghjellas et autres morceaux traditionnels corses. A 3, 4 ou 5 voix, dans la tradition des chœurs d’hommes corses, ils essaient de transmettre les ambiances, les tonalités des complaintes d’amour, des chants pastoraux ou du répertoire sacré. Depuis 3 ans et demi, les 6 compères, qui ont tous un vécu de choristes dans divers groupes de chants, contemporains, folkloriques, gospels ou classiques, travaillent les sons, l’harmonie et la complémentarité de leurs voix. 2 sicunda (généralement la voix principale de Baryton, qui porte le chant), 2 bassu( voix grave qui enchaîne et appuie le chant), 2 terza (la voix la plus haute), s’écoutent, pour marier leurs tessitures et leurs trames mélodiques, dans un ensemble cohérent et harmonieux. C’est la règle d’or, avec le travail technique et musical pour partager l’émotion, entre eux, et avec le public ; car les polyphonies corses ne se chantent pas, mais se vivent !!Les spectateurs de la trentaine de concerts donnés par les Maloni, retiennent outre la beauté de la quinzaine de chants au répertoire et de l’interprétation, le partage d’émotion et de plaisir. Ces 6 amateurs de belles acoustiques, se produisent 10 à 12 fois par an, dans tout type de lieux, avec une prédilection pour les églises et chapelles, mais envisagent aussi le spectacle chez l’habitant, histoire de partager toujours et encore les frissons de l’hymne corse, le « Dio Vi Salvi Regina », qui clôture souvent les prestations des groupes corses..

< Retour à : Sortir à Bourg St Andéol

Dans la même rubrique

Exposition de peinture

"Annie Jourveau" au Palais des Evêques.