Bourg-Saint-Andéol - Ardèche

Bourg-Saint-Andéol - Ardèche > Découvrir Bourg St Andéol > Patrimoine > Vallon de Tourne

Vallon de Tourne

Vallon de Tourne
JPEG - 21.1 ko

Ce site pittoresque classé en 1934, comprend deux fontaines vauclusiennes adossées aux falaises de calcaire : « le Petit Goul » ou goul de la tannerie, et le « Grand Goul » situé au pied du viaduc.

Ces sources donnent naissance au ruisseau de Tourne qui se jette dans le Rhône quelques centaines de mètres plus loin. Bien avant le Moyen-Age, la légende populaire a attribué à ces sources de nombreuses vertus, notamment celle de discerner la lèpre.

Le bas-relief antique, entre les deux gouls, est un des rares exemples français dans son site initial. Il se situait au fond du temple du Dieu Mithra. Le culte du Dieu Mithra était une religion à mystères, qui assurait le salut à ses initiés. Vous remarquerez sur le rocher, le fronton sur lequel s’appuyait la construction (Mithreum).

Admirez aussi l’élégant lavoir du XIXème siècle d’inspiration antique, qui rappelle certains temples grecs.

Entre le Moyen-Age et le milieu du XXème, ce quartier artisanal de la ville a compté des moulins à blé ou à drap, puis des tanneries.
Ce vallon a inspiré de nombreux poètes, notamment Mistral, qui lui a consacré un chapitre de son poème « le Rhône ». Les Fontaines vauclusiennes

Ces fontaines de types vauclusiennes forment la rivière de Tourne, affluent du fleuve Rhône. Ces Gouls sont régulièrement fréquentés et explorés par des plongeurs expérimentés.

Appelées localement « Gouls », ces deux résurgences possèdent le même bassin d’alimentation : le plateau karstique du Laoul. L’eau de pluie, en pénétrant sous terre, forme un réseau complexe de galeries noyées pour jaillir, ici, au pied de la falaise calcaire du Val de Tourne

Le Vallon de Tourne compte deux cavités :

• A droite par rapport au bas-relief antique : Le Grand Goul ou Goul du pont • A gauche : Le Petit Goul ou Goul de la Tannerie Ces résurgences sont liées par le même réseau d’eau souterraine, situé au-dessous du niveau de la mer. L’eau, qui avait disparu en amont, en s’infiltrant dans le karst, réapparait à l’air libre par les Gouls via un système de siphons. Elle forme la rivière de Tourne qui se jette dans le Rhône 800m plus loin. Durant plusieurs siècles, ce ruisseau fut pour la ville une véritable source de prospérité notament pour l’activité industrielle des tanneries.

Un forage, creusé au dessus du réseau de la résurgence dans le goul de la tannerie situé à 1000m de l’entrée par -70m de profondeur, alimente encore aujourd’hui toute la communauté de communes. Le point de forage a été localisé très précisément par le spéléonaute et cinéaste Bertrand Léger, lors d’explorations souterraines. Véritable exploit à l’époque (1982-83), son relevé topographique reste encore une référence.

Sous la terre, se développent des réseaux de galeries noyées parmi les plus profondes au monde. Malgré leur technicisée d’accès ces cavités attirent toute l’année, de nombreux plongeurs mondiaux, aguerris aux techniques particulières de plongées souterraines. Ces expéditions, qui constituent de véritables explorations, participent à une meilleure connaissance du système hydrogéologique.

Les principaux explorateurs : Goul de la Tannerie : Bertrand Léger -99 m et -115 m, Jacques Brasey -137m, Olivier Isler -165 m, Sylvain Redoutey -180m et -209m, Rick Stanton -222 m, Xavier Méniscus -240 m.

Goul du Pont : Claude Touloumdjian -75m, Francis Le Guen -97m, Joseph Schneider -115m et -135m, Xavier Méniscus -140 m -150 m -191 m, Jérôme Meynié -179m et -184 m, Krzysztof Starnawski -192 puis Xavier Méniscus -192,50m

ENGLISH :

The Vauclusian Springs

The Vauclusian springs constitute the source of the Tourne stream, a tributary of the Rhône river. These Gouls are regularly visited and explored by experienced cave divers.

Known locally as "Gouls", these two spring discharges possess the same source : the Laoul karst plateau. Rain water enters underground to form a complex network of flooded galleries that gush out here, at the foot of the limestone cliffs of the Tourne vale.

The Tourne Vale consists of two cavities :

• To the right of the ancient Bas-Relief : The Large Goul or The Bridge Goul • To the left : The Small Goul Goul or The Tannery Goul These spring discharges are linked by the same network of groundwater, located below sea level. The water disappears upstream, as it infiltrates the karst and reappears in the open air through the Gouls thanks to a system of sumps. They form the Tourne stream which in turn flows into the Rhone 800m further down. Over several centuries, this stream was a real source of prosperity for the town, especially for the industrial activity of tanneries.

A borehole, dug out above the spring discharge network of The Tannery Goul and located at 1000m from the entrance and at a depth of -70m, still feeds the entire local community today. The borehole location has been pin-pointed very precisely by the speleologist and film-maker Bertrand Lightweight, during cave diving explorations. A real feat at the time (1982-83), his topographic survey remains a benchmark.

Over time, one of the deepest underground networks of flooded galleries in the world has developed. Despite being difficult to access, these cavities attract numerous divers from across the world throughout the year, experienced in the unique techniques of underwater cave diving. These explorations, which take the form of real expeditions, contribute to improving our understanding of hydrogeological systems.

JPEG - 2.1 Mo

< Retour à : Patrimoine

Montée au clocher

Activité estivale gratuite. Venez admirer une vue à 360° de la ville.

En dehors de la période estivale, les montées sont possibles sur demande auprès de l’Office de tourisme.

Promenade du patrimoine

Chaque année en mars, un nouveau thème pour découvrir le patrimoine bourguésan. Conférences, visites...