Bourg-Saint-Andéol

Bourg-Saint-Andéol est située sur la rive droite du Rhône, à l’extrémité méridionale du département de l’Ardèche.
Sur la route des célèbres Gorges de l'Ardèche, elle offre un cadre de vie agréable et ensoleillé, entre le fleuve Rhône et la forêt du Laoul.


aménagement quais

Portrait d'une ville deux foix millénaire

Bourg-Saint-Andéol est une des plus anciennes cités du Vivarais. La présence de dolmens au coeur du Bois du Laoul, atteste une occupation dès la préhistoire. Du passé romain quelques vestiges sont encore visibles tels que le bas-relief du dieu Mithra. A partir du IXe siècle, la ville connait un rayonnement religieux autour du culte de Saint-Andéol, vénéré comme l’évangélisateur du Vivarais (tombeau en l'église St Andéol). Les deux églises romanes de Saint-Andéol (orgue classé M-H) et de Saint-Polycarpe en témoignent encore aujourd’hui. Entre la fin du Moyen-Âge et le XVIIIe siècle, protégée par son enceinte médiévale, la cité prend son essor. Bourg-Saint-Andéol est un port important entre Lyon et Beaucaire vivant du commerce. La vie s’organise autour des quais animés par les mariniers. A l’extérieur des remparts, dans le Vallon de Tourne, des moulins fonctionnent avec l’eau de la résurgence de type vauclusien et des tanneries utilisent le tan fourni par les chênes du Laoul. C’est durant cette période que des familles locales prospèrent et bâtissent les hôtels particuliers dont on peut admirer la façade (Hôtel Nicolay, Hôtel Doize, Hôtel Digoine, Hôtel Bonot de Villevrain...). Seigneur du bourg, l’évêque de Viviers, réside fréquemment au Palais des Evêques. La ville compte en outre plusieurs communautés religieuses, un couvent de Franciscains les Récollets (hôpital Dona Vierna) et deux ordres enseignants les Ursulines (actuellement mairie) et les Visitandines (couvent de la Présentation de Marie). Au XVIIe siècle, grâce à la construction des Petites et Grandes Fontaines, l’est de Bourg Saint-Andéol bénéficie de l’eau potable amenée depuis le Vallon de Tourne. C’est ce même site qui assure encore l’approvisionnement de tout le canton. Bénéficiant des ressources de ses bois communaux, la ville (une des premières en France) se dote de l’éclairage électrique public dès 1888 et édifie en l’honneur de sa légendaire bienfaitrice, la statue monumentale de Dona Vierna près du nouveau quartier qui se développe entre les remparts et la gare. Même si le meurtrier bombardement américain de 1944 visant le pont du Rhône a modifié le paysage urbain, Bourg-Saint-Andéol reste un des lieux d’Ardèche les plus chargés d’histoire et la ville la plus riche en monuments protégés.

Toute l'année, de nombreuses visites sont proposées par l'Office de Tourisme Intercommunal : montée au clocher, balade dans la forêt du Laoul, visite de la ville en journée et en nocturne... Pour plus renseignements : 04 75 54 54 20 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Site Internet

 


 

Infos Pratiques

Numéros utiles - Démarches à effectuer - Cantine - Accueils - Structures sociales - Services publics - Praticiens

 couv livret daccueil
Livret à télécharger

 

Appuyer sur Entrée pour rechercher ou Echap pour fermer